Endométriose : comment continuer le sport ?

L’endométriose est une maladie avec laquelle vivent de nombreuses femmes dans le monde. Bien qu’il s’agisse d’une pathologie difficile à gérer, notamment à cause de ses symptômes, il est important d’essayer de mener un train de vie sain.

Pour ce faire, il est conseillé de pratiquer une activité sportive le plus souvent possible. Toutefois, elles ne sont pas toutes idéales, c’est pourquoi il faut prendre en considération celles qui fonctionnent le mieux avec cette maladie.

Endométriose : quels sont les sports permis ?

L’endométriose est une maladie très difficile à gérer. À cause des lésions qu’elle peut provoquer au niveau interne, les douleurs peuvent très vite devenir insoutenables et insupportables.

Cela rend les choses particulièrement rudes pour les femmes souffrant de cette pathologie, notamment lorsqu’il s’agit de faire une activité physique. Cependant, de nombreux médecins recommandent la pratique d’une activité sportif.

Parmi ceux qui semblent être plus ou moins adéquats avec les symptômes de la maladie, il est possible de citer :

  • Le Pilates ;
  • Le yoga ;
  • Les exercices de renforcement musculaire ;
  • La gym douce ;
  • La marche.

Grâce à ces activités physiques, il est tout à fait possible de rester en forme  sans faire subir à son corps des chocs ou des impacts trop intenses, ce qui est, en l’occurrence, très avantageux pour la santé physique et mentale.

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

En effet, grâce aux Pilates par exemple, il est tout à fait possible de construire une bonne musculature sans avoir à faire des mouvements brusques pouvant aggraver les symptômes.

Il en est de même pour le yoga qui permet en plus de se détendre et de méditer. De plus, il existe différents types de yogas, dont certains sont relativement satisfaisants en matière de dépenses et de développement musculaire.

Bien évidemment, certaines ne considèrent pas vraiment la marche comme étant un sport, et pourtant c’en est un et qui est efficace. Il est recommandé de pratiquer la marche quotidiennement et de troquer les transports en commun par une bonne paire de baskets.

Lire aussi: Le sport réduit-il vraiment les risques de cancer du sein ?

Pourquoi faut-il continuer le sport malgré l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie particulièrement difficile à vivre, à cause des épisodes très douloureux dont peuvent souffrir les femmes qui en souffrent. Ces dernières consomment généralement une grande dose d’antidouleurs afin d’espérer passer outre cela.

Toutefois, cela peut ne pas être suffisant, c’est pourquoi beaucoup de praticiens recommandent à leurs patientes une pratique de sport. Comme vous le savez probablement déjà, grâce à ce dernier, la sécrétion d’endorphines se fait plus facilement.

Les endorphines sécrétées naturellement par le corps humain sont très bénéfiques pour venir à bout des douleurs comme celles provoquées dans les cas d’endométriose.

Toutefois, il est important de garder en tête que ce sont les pratiques sportives douces qui sont à privilégier, car elles permettent au corps de se rétablir à son rythme. Les pratiques physiques brutales et intenses sont à proscrire, car elles peuvent être douloureuses, ce qui n’arrange rien.

Ce qu’il faut donc retenir est que le sport est absolument conseillé en cas d’endométriose, mais il est important d’y aller doucement et peu intensément afin que le corps puisse réagir de la bonne manière.

Si vous souffrez d’endométriose et que vous souhaitez en parler, contactez EndoFrance, l’association française de lutte contre l’endométriose.

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dès aujourd'hui !

femmes-sportives-formation-yoga

Derniers Articles

Articles Connexes