Comment prévenir les risques de blessures liées à la course à pied

La course à pied est une discipline vraiment éprouvante si vous ne le faites pas bien. Les risques de blessures peuvent survenir à tout moment lorsque vous pratiquez mal ce sport. Comment éviter ces blessures ? Découvrez-le dans cet article.

Ne sous-estimez jamais l’échauffement

S’échauffer permet d’activer tous les muscles de votre corps, surtout ceux utiles lors de la course à pied. Il permet au corps de passer peu à peu de l’état de repos vers l’état actif. Si le passage d’un état à l’autre ne se fait pas lentement, l’énergie utilisée par le corps ne sera pas au maximum et les muscles vont être victimes de crampes.

L’échauffement n’est pas seulement destiné à réveiller le corps. Il vise surtout à échauffer les muscles et à les rendre plus souples pour supporter les éventuels chocs lors de la course.

Augmentez votre kilométrage petit à petit

C’est la règle la plus importante à respecter lorsque vous recommencez à courir. Si votre corps peut parfaitement supporter les chocs après un bon échauffement, cela a une limite. Il faut recommencer votre entraînement petit à petit pour finalement retrouver ou dépasser vos performances précédentes. Votre corps a besoin de patience.

Ne brusquez jamais votre corps. Vous pouvez donc commencer par courir quelques pâtés de maisons autour de vous, ou même débuter avec le tapis de course. N’augmentez votre rythme qu’une fois que vous vous sentez à l’aise.

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

Lire aussi : Les avantages de la corde à sauter comme exercice

Écoutez votre corps

Certes, il faut toujours se dépasser, mais lorsque le corps crie la fatigue, il faut l’écouter. Il ne faut jamais prendre à la légère les signaux que votre corps vous envoie. Ils sont comme des avertissements des blessures que vous risquez si vous continuez à faire trop d’effort.

En général, vous pouvez passer 5 jours sans entraînement avant de perdre votre rythme actuel. Vous pouvez très bien alterner jour de repos et jour d’entraînement sans que cela ne nuise à votre objectif. Vous pouvez aussi faire de l’entraînement croisé pour mieux soulager votre corps.

Faites attention avec votre allure

- Annonce -

Le but de l’entraînement à la course à pied est de dépasser votre capacité. Toutefois, si vous le faites brusquement, cela peut provoquer des blessures. Ne courez jamais trop vite pendant une durée assez longue pour ne pas augmenter la quantité d’énergie produite en anaérobie par votre corps.

Plus vous produisez de l’énergie en anaérobie, plus vous produisez de l’acide lactique et vous stressez votre corps. Si c’est pour un simple entraînement, il ne faut jamais dépasser l’intensité d’un simple footing.

Le temps de récupération est aussi très important

Le temps de récupération après une course intense peut prendre de 36 à 72 heures selon votre niveau de performance. Vous trouvez que c’est trop long ? Sachez que vous pouvez le réduire, mais dans ce cas vous devez participer activement à votre récupération.

Le sommeil est l’élément fondamental de la récupération. Après une grosse endurance, dormez pendant la nuit où le corps récupère toute l’énergie qu’elle a perdue. Vous devez aussi vous assurer d’une bonne hydratation et d’une nutrition équilibrée.

Auteur

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dès aujourd'hui !

femmes-sportives-formation-yoga

Derniers Articles

Articles Connexes