Natation : Portrait de Laure Manaudou

Laure Manaudou est considérée par de nombreux analystes sportifs comme l’une des plus grandes athlètes de la génération moderne en natation. Ses records de nageuse font aujourd’hui encore des échos auprès des fans de cette discipline dans le monde entier. Il faut dire que Laure a beaucoup travaillé pour arriver à son niveau, et ce dès sa plus tendre enfance.

Une carrière influencée par la tradition familiale

Laure Manaudou est venue au monde à Villeurbanne, dans l’Auvergne-Rhône-Alpes le 9 octobre 1986. Son père, Jean-Luc Manaudou, est employé dans une banque en plus de jouer au handball. Sa mère, Olga Schippers, pratique quant à elle le badminton. Les parents de Laure lui ont transmis leur passion du sport en l’inscrivant à des cours de natation dès l’âge de 4 ans.

C’est néanmoins le frère aîné de Laure, un dénommé Nicolas, qui a le plus influencé sa volonté à faire de la natation. Ce dernier est en effet un ancien professionnel de la natation. Nicolas a d’ailleurs endossé le rôle d’entraîneur personnel pour Laure entre septembre 2007 et janvier 2008.

Des premières années de succès au départ à la retraite

Laure passe une grande partie de son enfance à Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain. C’est aussi dans le club de natation de cette ville qu’elle développe ses talents de nageuse jusqu’à ses 14 ans. Ses prouesses attirent l’attention de Philippe Lucas, l’entraîneur de l’équipe française de natation aux JO. Celui-ci est alors déterminé à faire de Laure une championne, sous l’accord de ses parents.

Les talents de Laure pour la natation sont mis en avant à partir de ses 17 ans. Elle gagne en effet à l’époque le 400 m nage libre le 15 août 2004 durant les Jeux olympiques d’Athènes. Laure gagne aussi une médaille d’argent au 800 m nage libre et une médaille de bronze au 100 m dos durant ce même évènement. Elle devient alors l’une des nouvelles stars de la natation en France.

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

Laure remet les couverts deux ans plus tard à l’occasion de la finale des Championnats d’Europe de natation à Budapest. Elle parvient en effet à battre le record du monde du 400 m en nage libre. Son statut de star se confirme l’année d’après lorsqu’elle remporte 5 médailles aux Championnats du monde de natation. Il s’agit de 2 médailles d’or, 2 médailles d’argent et une médaille de bronze.

Fort de son succès, Laure signe un contrat de 5 ans avec François Pinault pour le financement de sa carrière de nageuse. Elle part ensuite en Italie pour s’entraîner avec le club de LaPresse Nuoto. Des interférences sur sa vie amoureuse font néanmoins échouer son évolution en Italie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laure Manaudou (@lauremanaudouoff)

Laure revient ensuite en France et connaît un léger coup de fatigue dans sa carrière à partir de ce moment. Elle annonce sa retraite en septembre 2009 pour déménager aux États-Unis. Laure reprend les compétitions en 2011 et obtient une qualification aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Elle est néanmoins éliminée aux 100 m dos en terminant 22e. Laure s’est depuis reconvertie comme consultante pour des compétitions de natation à la télévision.

Auteur

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dès aujourd'hui !

femmes-sportives-formation-yoga

Derniers Articles

Articles Connexes