Afghanistan : Les femmes interdites de sport

Les nouvelles venues d’Afghanistan tĂ©moignent chacune d’un recul du droit dans le pays. Le nouveau prĂ©sident en personne a en effet communiquĂ© quant au fait que les femmes seraient interdites de pratiquer le moindre sport dans le pays. Cette mesure fait suite Ă  une sĂ©rie d’autres prises de dĂ©cision ayant secouĂ© le pays depuis le retour des talibans.
Les femmes ici, sont alors en proie à l’arbitraire d’un pouvoir conservateur qui leur îte leurs droits les uns aprùs les autres.

Un revirement culturel brutal en Afghanistan

L’Afghanistan, depuis l’invasion des forces amĂ©ricaines dans le pays, avait pu amorcer une transition Ă©conomique et culturelle afin de permettre Ă  ses habitants de changer de codes culturels. Les femmes, alors, avaient obtenu davantage de droits que ne leur avaient accordĂ© les prĂ©cĂ©dents pouvoirs en place.

Toutefois, suite au retrait des forces amĂ©ricaines en Afghanistan et Ă  la prise du pouvoir par les talibans, tous les efforts entrepris ces deux derniĂšres dĂ©cennies auront, en quelques semaines seulement, Ă©tĂ© rĂ©duits Ă  nĂ©ant. DĂ©cidĂ©s Ă  rĂ©gner sans partage ni contestation, les talibans, aujourd’hui, imposent de nouvelles lois qui, toutes, se veulent alors inspirĂ©es de la charia et s’avĂšrent alors remarquablement hostiles au droit des femmes.

Leurs droits disparaissent en effet au point oĂč le pays a rĂ©gressĂ© de presque un demi-siĂšcle au regard des avancĂ©es sociales entreprises jusqu’à prĂ©sent.

Lire aussi: L’histoire des femmes aux jeux olympiques

L’Afghanistan et la question du droit des femmes

Les femmes, en Afghanistan, conformĂ©ment aux lois de la rĂ©publique islamique rĂ©cemment mise en place dans le pays, n’ont plus mĂȘme le droit de s’exposer. Toutes, en extĂ©rieur, sont en effet tenues de mettre la burka, habit traditionnel des rĂ©gimes islamistes archaĂŻques.

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

De ce fait, les femmes sont alors sujettes aux injonctions des hommes et plus particuliĂšrement des talibans. Ceux-ci ont en effet dressĂ© une liste des femmes pouvant ĂȘtre potentiellement en Ăąge de procrĂ©er afin de les marier de force. Les femmes alors, ne sont plus considĂ©rĂ©es que comme des reproductrices.

S’il leur reste quelques bribes de droit dans le pays, comme par exemple de pouvoir accĂ©der Ă  une Ă©ducation, cette Ă©ducation se doit alors d’avoir lieu dans des Ă©tablissements exclusivement fĂ©minins. Un Ă  un, leurs droits leurs sont ĂŽtĂ©s et la mainmise des talibans, alors, pourrait faire que la conquĂȘte de ces droits pourrait prendre des dĂ©cennies si ce n’est des siĂšcles.

La raison invoquée pour interdire aux femmes de faire du sport en Afghanistan

La derniĂšre privation de droit en date opĂ©rĂ©e par les talibans concerne alors les disciplines sportives. Il a ainsi Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© souverainement et unilatĂ©ralement qu’en Afghanistan, les femmes n’auraient alors pas le droit de faire du sport.

- Annonce -

En effet, la pratique de sport dans le pays suppose de revĂȘtir un uniforme n’étant pas conforme aux tenues traditionnelles imposĂ©es aux femmes. Au nom de ce seul prĂ©texte, les femmes en Afghanistan ne pourront alors plus pratiquer d’activitĂ© sportive.

Les instances sportives internationales ont peu communiquĂ© sur cette dĂ©cision. À ce jour, aucun boycott de l’Afghanistan aux compĂ©titions internationales n’a Ă©tĂ© envisagĂ©. Cette mesure, pourtant, pourrait aider Ă  plaider en faveur du droit des femmes afghanes Ă  pouvoir pratiquer le sport librement dans leur pays.

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dÚs aujourd'hui !

femmes-sportives-formation-yoga

Derniers Articles

Articles Connexes