Afghanistan : Les femmes interdites de sport

0
441
Afghanistan Les femmes interdites de sport

Les nouvelles venues d’Afghanistan tĂ©moignent chacune d’un recul du droit dans le pays. Le nouveau prĂ©sident en personne a en effet communiquĂ© quant au fait que les femmes seraient interdites de pratiquer le moindre sport dans le pays. Cette mesure fait suite Ă  une sĂ©rie d’autres prises de dĂ©cision ayant secouĂ© le pays depuis le retour des talibans.
Les femmes ici, sont alors en proie à l’arbitraire d’un pouvoir conservateur qui leur îte leurs droits les uns aprùs les autres.

Un revirement culturel brutal en Afghanistan

L’Afghanistan, depuis l’invasion des forces amĂ©ricaines dans le pays, avait pu amorcer une transition Ă©conomique et culturelle afin de permettre Ă  ses habitants de changer de codes culturels. Les femmes, alors, avaient obtenu davantage de droits que ne leur avaient accordĂ© les prĂ©cĂ©dents pouvoirs en place.

Toutefois, suite au retrait des forces amĂ©ricaines en Afghanistan et Ă  la prise du pouvoir par les talibans, tous les efforts entrepris ces deux derniĂšres dĂ©cennies auront, en quelques semaines seulement, Ă©tĂ© rĂ©duits Ă  nĂ©ant. DĂ©cidĂ©s Ă  rĂ©gner sans partage ni contestation, les talibans, aujourd’hui, imposent de nouvelles lois qui, toutes, se veulent alors inspirĂ©es de la charia et s’avĂšrent alors remarquablement hostiles au droit des femmes.

Leurs droits disparaissent en effet au point oĂč le pays a rĂ©gressĂ© de presque un demi-siĂšcle au regard des avancĂ©es sociales entreprises jusqu’à prĂ©sent.

Lire aussi: L’histoire des femmes aux jeux olympiques

L’Afghanistan et la question du droit des femmes

Les femmes, en Afghanistan, conformĂ©ment aux lois de la rĂ©publique islamique rĂ©cemment mise en place dans le pays, n’ont plus mĂȘme le droit de s’exposer. Toutes, en extĂ©rieur, sont en effet tenues de mettre la burka, habit traditionnel des rĂ©gimes islamistes archaĂŻques.

De ce fait, les femmes sont alors sujettes aux injonctions des hommes et plus particuliĂšrement des talibans. Ceux-ci ont en effet dressĂ© une liste des femmes pouvant ĂȘtre potentiellement en Ăąge de procrĂ©er afin de les marier de force. Les femmes alors, ne sont plus considĂ©rĂ©es que comme des reproductrices.

S’il leur reste quelques bribes de droit dans le pays, comme par exemple de pouvoir accĂ©der Ă  une Ă©ducation, cette Ă©ducation se doit alors d’avoir lieu dans des Ă©tablissements exclusivement fĂ©minins. Un Ă  un, leurs droits leurs sont ĂŽtĂ©s et la mainmise des talibans, alors, pourrait faire que la conquĂȘte de ces droits pourrait prendre des dĂ©cennies si ce n’est des siĂšcles.

La raison invoquée pour interdire aux femmes de faire du sport en Afghanistan

La derniĂšre privation de droit en date opĂ©rĂ©e par les talibans concerne alors les disciplines sportives. Il a ainsi Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© souverainement et unilatĂ©ralement qu’en Afghanistan, les femmes n’auraient alors pas le droit de faire du sport.

En effet, la pratique de sport dans le pays suppose de revĂȘtir un uniforme n’étant pas conforme aux tenues traditionnelles imposĂ©es aux femmes. Au nom de ce seul prĂ©texte, les femmes en Afghanistan ne pourront alors plus pratiquer d’activitĂ© sportive.

Les instances sportives internationales ont peu communiquĂ© sur cette dĂ©cision. À ce jour, aucun boycott de l’Afghanistan aux compĂ©titions internationales n’a Ă©tĂ© envisagĂ©. Cette mesure, pourtant, pourrait aider Ă  plaider en faveur du droit des femmes afghanes Ă  pouvoir pratiquer le sport librement dans leur pays.

Auteur/Autrice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici