Afghanistan : Les femmes interdites de sport

Les nouvelles venues d’Afghanistan témoignent chacune d’un recul du droit dans le pays. Le nouveau président en personne a en effet communiqué quant au fait que les femmes seraient interdites de pratiquer le moindre sport dans le pays. Cette mesure fait suite à une série d’autres prises de décision ayant secoué le pays depuis le retour des talibans.
Les femmes ici, sont alors en proie à l’arbitraire d’un pouvoir conservateur qui leur ôte leurs droits les uns après les autres.

Un revirement culturel brutal en Afghanistan

L’Afghanistan, depuis l’invasion des forces américaines dans le pays, avait pu amorcer une transition économique et culturelle afin de permettre à ses habitants de changer de codes culturels. Les femmes, alors, avaient obtenu davantage de droits que ne leur avaient accordé les précédents pouvoirs en place.

Toutefois, suite au retrait des forces américaines en Afghanistan et à la prise du pouvoir par les talibans, tous les efforts entrepris ces deux dernières décennies auront, en quelques semaines seulement, été réduits à néant. Décidés à régner sans partage ni contestation, les talibans, aujourd’hui, imposent de nouvelles lois qui, toutes, se veulent alors inspirées de la charia et s’avèrent alors remarquablement hostiles au droit des femmes.

Leurs droits disparaissent en effet au point où le pays a régressé de presque un demi-siècle au regard des avancées sociales entreprises jusqu’à présent.

Lire aussi: L’histoire des femmes aux jeux olympiques

L’Afghanistan et la question du droit des femmes

Les femmes, en Afghanistan, conformément aux lois de la république islamique récemment mise en place dans le pays, n’ont plus même le droit de s’exposer. Toutes, en extérieur, sont en effet tenues de mettre la burka, habit traditionnel des régimes islamistes archaïques.

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

De ce fait, les femmes sont alors sujettes aux injonctions des hommes et plus particulièrement des talibans. Ceux-ci ont en effet dressé une liste des femmes pouvant être potentiellement en âge de procréer afin de les marier de force. Les femmes alors, ne sont plus considérées que comme des reproductrices.

S’il leur reste quelques bribes de droit dans le pays, comme par exemple de pouvoir accéder à une éducation, cette éducation se doit alors d’avoir lieu dans des établissements exclusivement féminins. Un à un, leurs droits leurs sont ôtés et la mainmise des talibans, alors, pourrait faire que la conquête de ces droits pourrait prendre des décennies si ce n’est des siècles.

La raison invoquée pour interdire aux femmes de faire du sport en Afghanistan

La dernière privation de droit en date opérée par les talibans concerne alors les disciplines sportives. Il a ainsi été décidé souverainement et unilatéralement qu’en Afghanistan, les femmes n’auraient alors pas le droit de faire du sport.

En effet, la pratique de sport dans le pays suppose de revêtir un uniforme n’étant pas conforme aux tenues traditionnelles imposées aux femmes. Au nom de ce seul prétexte, les femmes en Afghanistan ne pourront alors plus pratiquer d’activité sportive.

Les instances sportives internationales ont peu communiqué sur cette décision. À ce jour, aucun boycott de l’Afghanistan aux compétitions internationales n’a été envisagé. Cette mesure, pourtant, pourrait aider à plaider en faveur du droit des femmes afghanes à pouvoir pratiquer le sport librement dans leur pays.

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dès aujourd'hui !

femmes-sportives-formation-yoga

Derniers Articles

Articles Connexes