Pourquoi les femmes ne percent-elles pas en Formule 1 ?

Les femmes pilotes peuvent se démarquer dans plusieurs disciplines des sports mécaniques. La formule 1 semble néanmoins ne pas en faire partie. Le manque de succès des femmes en formule 1 ne se résume pas d’ailleurs à du talent, comme vous allez le voir dans cet article.

Le règlement de la Formule 1 n’exclut pas la participation des femmes

La formule 1 a été présentée dès ses débuts comme un milieu très masculin. Il y a certes eu des femmes pilotes dans les courses de formule 1. Elles se comptent néanmoins à six au total, et ce sur toute l’histoire de cette discipline. La plupart d’entre elles ont d’ailleurs été cantonnées au rôle de pilote d’essai. Il est rare qu’elles aient pu participer à des courses de championnats.

Les femmes ne sont pourtant pas moins performantes que les hommes lorsqu’il s’agit de formule 1. La vérité est qu’elles n’ont pas été encouragées à s’investir dans cette discipline avant une certaine époque. Il est rare de trouver de grandes pilotes dans ce milieu. Les autres femmes ont pourtant besoin d’inspiration pour se lancer, et l’absence d’un modèle élimine leur intérêt pour la formule 1.

Le plus surprenant est que le règlement de la formule 1 ne spécifie aucunement que les femmes ne sont pas autorisées à y concourir. Beaucoup de femmes ont d’ailleurs tenté leur chance dans ce milieu. Elles n’ont pas pu cependant obtenir le même succès que les pilotes masculins.

Il ne faut pas croire déduire que les femmes n’ont aucun succès dans les sports mécaniques. Le problème se pose surtout concernant le succès des femmes en F1. Danica Patrick est notamment reconnu comme l’une des meilleures pilotes de course automobile aux États-Unis. Elle a remporté le championnat américain de monoplaces IndyCar Series en 2011.

Ceux qui suivent la course des 24 heures du Mans chaque année sont également familiers avec la pilote allemande Sophia Flörsch. Elle conduit en effet pour l’écurie portugaise de l’Algarve Pro Racing dans cette course d’endurance de 24 heures, et ce à seulement 21 ans. Un autre nom qui mérite d’être cité concernant la présence des femmes en sports mécaniques est Alice Powell. Elle est en effet la première de l’histoire à avoir gagné un championnat de Formule Renault.

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

Lire aussi : Top 3 des meilleures box de sport

L’intégration des femmes en Formule 1 doit se faire dès l’enfance

L’un des arguments qui sont souvent avancés concernant le manque de succès des femmes en F1 est celui de l’endurance. L’idée est que ces courses sont souvent trop brutales et éprouvantes pour convenir à une femme. Sophia Flörsch a néanmoins prouvé par sa participation aux 24 heures du Mans que les femmes ont beaucoup d’endurance pour les sports mécaniques.

- Annonce -

Le véritable obstacle au succès des femmes en formule 1 est le manque de formation dès leur jeunesse. L’entraînement d’un pilote de formule 1 commence dès l’âge de 6 ans. Les femmes sont rarement encouragées à s’investir dans les sports mécaniques à un tel âge. Cela est néanmoins en voie de changer avec la façon dont la société continue de changer au fil des années.

Auteur

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dès aujourd'hui !

femmes-sportives-formation-yoga

Derniers Articles

Articles Connexes