L’histoire de Ramla Ali, réfugiée de guerre devenue boxeuse

Ramla Ali a récemment fait la une de l’actualité grâce à sa première victoire en boxe féminine en Arabie saoudite en août 2022. Elle a mis KO Crystal Garcia Nova au premier round, ce qui lui a valu une reconnaissance importante dans le monde du sport. Cependant, avant de devenir une boxeuse professionnelle, Ramla Ali a dû faire face à des moments difficiles en raison de la guerre civile qui avait lieu dans son pays natal. Dans cet article, nous allons vous révéler l’histoire de cette boxeuse britannique originaire de Somalie.

Qui est Ramla Ali ?

Née le 16 septembre 1989, Ramla Ali est une boxeuse professionnelle originaire de la Somalie et élevée à Londres. Elle est la première boxeuse somalienne à remporter un titre national au Royaume-Uni. Ali a débuté dans la boxe à l’âge de 12 ans et s’est entraîné dur et a concouru en secret pendant plus de 10 ans. Rapidement, elle s’est fait connaître en remportant deux fois les championnats nationaux amateurs en Angleterre et en gagnant les Grands championnats britanniques.

Avec plus de 75 combats amateurs à son actif, elle est entrée dans l’histoire en devenant la première boxeuse à remporter une médaille d’or internationale en représentant le pays de la Somalie et la première femme à devenir professionnelle. Ramla est une athlète Nike Global et ambassadrice de la marque Pantene, Coach et Cartier. Elle est également une fière ambassadrice de l’UNICEF, de la fondation « Dream It Real » de Coach et de « Choose Love ».

Des moments difficiles lui inspirant une grande motivation

La guerre civile somalienne a eu un fort impact sur la vie de sa famille. En effet, elle a principalement entraîné la fermeture du magasin familial, privant ainsi les enfants de leur scolarité. Peu de temps après la naissance de Ramla Ali, son frère aîné Abdulkadir a été touché par une grenade au moment où il jouait tranquillement dans le jardin. Avant d’atteindre l’hôpital, il perdit la vie.

Cette tragédie a amené la famille à quitter le pays et à se rendre à Kismayo. Ils sont restés dans cette ville portuaire pendant un mois. Ensuite, ils ont décidé de prendre un petit voilier pour se rendre à Mombasa, une ville portuaire du sud du Kenya. Mais ils ne se sentaient pas en sécurité pendant leur séjour et ont décidé de partir pour le Royaume-Uni, en novembre 1992.

Dès leur arrivée à l’aéroport de Londres Heathrow, ils ont été hébergés dans un appartement à Paddington afin de procéder à une démarche pour faire enregistrer une demande d’asile en utilisant des faux passeports kenyans. Heureusement, leur dossier a été accepté six mois plus tard. La famille s’est installée dans un bâtiment public à Manor Park, dans le quartier londonien de Newham.

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

En entrant à l’école de la ville, elle a été taquinée parce qu’elle était moins mince que ses camarades. Après que sa sœur Faiza se soit fiancée, elle a voulu se mettre en forme. Un jour, elle a regardé la télévision avec son frère. En parcourant les chaînes, elle est tombée sur un programme diffusant une compétition sportive. En admirant les physiques des athlètes, elle a trouvé la motivation pour se fixer l’objectif de prendre soin de son corps. C’est ainsi qu’elle a décidé d’essayer la boxe anglaise.

Un début très bouleversant pour la famille

En 2014, l’un de ses frères a vu Ramla Ali à la télévision participer à une compétition de boxe anglaise. Il en a parlé à ses parents. Suite à cela, sa mère l’oblige à arrêter cette discipline et l’a tenue éloignée des rings. Mais elle ne se laissa pas intimider et reprit ainsi secrètement ses cours en 2015.

L’année précédente, juste après son mariage avec Richard Moore, sa famille a appris qu’elle pratiquait la boxe pour la seconde fois. Mais cette fois, elle réussit à les convaincre de la laisser poursuivre son rêve olympique. Dès lors, elle ne se prive pas de dévoiler ce qu’elle a dans le ventre.

- Annonce -

Elle a d’abord voulu intégrer les sélections nationales britanniques, mais elle a échoué. Elle a alors choisi de porter les couleurs de la Somalie. En 2017, lorsqu’elle a contacté les autorités somaliennes, la fédération nationale de boxe n’existait pas dans le pays. Ramla et son mari ont donc décidé d’en créer une pour qu’elle puisse participer aux Jeux olympiques d’été en 2020.

Lire aussi : Self-défense pour femme : comment se former à la boxe ?

L’une des boxeuses ayant connu une grande réussite

En raison de la pandémie de Covid-19, les Jeux olympiques de Tokyo ont été reportés à 2021. Ramla Ali a réalisé son rêve de participer au tournoi olympique des poids plume en devenant la première boxeuse somalienne de l’histoire de ce sport. Elle a rejoint 258 Management et les promoteurs Eddie Hearn et Matchroom afin de signer des contrats pour organiser et promouvoir ses premiers combats professionnels.

Lors des épreuves éliminatoires des Jeux olympiques, elle a utilisé toutes ses forces et techniques, ce qui lui a permis de rester invaincue et d’atteindre les huitièmes de finale de la compétition. Malgré ses efforts, son adversaire Maria Nechita parvient à l’éliminer avec un score de cinq juges contre zéro. Elle n’a pas pu gagner de médailles, mais a néanmoins réussi à devenir un modèle pour de nombreuses jeunes filles en Somalie.

Réfugiée de guerre visant un titre mondial

Après avoir participé aux Jeux olympiques de Tokyo, Ramla Ali a pris la décision de participer à des combats professionnels. Elle s’est donc inscrite à la compétition de boxe féminine en Arabie Saoudite 2022. Elle a été sélectionnée pour son premier combat contre Crystal Garcia Nova.

Durant le match, elle n’a laissé aucune chance à son adversaire de s’en sortir lors du premier round en l’assommant d’une droite féroce qui a touché la mâchoire de la combattante dominicaine. Ce KO technique a porté le bilan professionnel d’Ali à sept victoires en sept combats.

De son propre aveu, Ramla Ali a pour objectif de remporter le titre mondial de boxe féminine dans la division des poids super bantams.

Une femme à prendre pour modèle

Ramla Ali est une boxeuse dont le parcours professionnel a été difficile, mais elle n’a jamais reculé. Au-delà de sa carrière de boxeuse, elle est un véritable modèle pour les femmes et les jeunes filles du monde entier. Non seulement elle a réalisé son rêve de devenir une boxeuse professionnelle de haut niveau, mais elle a également fait preuve de courage et de détermination face aux nombreux défis qu’elle a dû relever tout au long de sa vie.

Auteur

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dès aujourd'hui !

- Annonce -

medium-bomba-300x600px-HalfPage

Derniers Articles

femmes-sportives-formation-yoga

Articles Connexes