Le chessboxing féminin gagne en popularité

0
60
Le chessboxing féminin gagne en popularité - canva

Le chessboxing, également connu sous le nom d’échecs-boxe, est un sport hybride inhabituel. En effet, il combine deux activités apparemment opposées : les échecs et la boxe. Iepe Rubingh, un artiste néerlandais, a inventé ce sport en 2003.

Ce sport unique et intellectuellement stimulant a comme but de tester non seulement la force physique, mais aussi la stratégie mentale.

Les concurrentes commencent par un combat de boxe qui dure trois minutes, puis font un tour d’échecs de trois minutes.  Cela continue – devant une foule en délire – pendant cinq à douze rounds jusqu’à ce que quelqu’un soit éliminé, maté ou gagne aux points.

Conditions physique et mentales exigées pour le chessboxing


Le chessboxing exige à la fois des conditions physiques et mentales solides pour réussir dans ce sport hybride unique. Les participants doivent avoir la capacité de passer rapidement de la concentration mentale intense des échecs à l’effort physique intense de la boxe. Voici les exigences physiques et mentales pour le chessboxing :

Conditions Physiques :

Endurance Cardiovasculaire :

Les participants doivent avoir une bonne endurance cardiovasculaire pour soutenir les rounds de boxe, qui demandent des mouvements rapides et intenses.

Force et Puissance :

La boxe requiert de la force et de la puissance pour lancer des coups puissants et résister aux attaques de l’adversaire.

Agilité et Coordination :

La boxe exige une agilité et une coordination précises pour esquiver les coups et se déplacer efficacement sur le ring.

Résistance Mentale à la Fatigue :

Les participants doivent être en mesure de gérer la fatigue physique tout en maintenant une concentration mentale pour les échecs.

Conditions Mentales :

Stratégie et Pensée Tactique :

Les compétiteurs doivent être capables de planifier leur jeu d’échecs à l’avance, anticiper les mouvements de leur adversaire et ajuster leur stratégie en conséquence.

Concentration et Gestion du Stress :

Le passage constant entre l’échiquier et le ring exige une concentration extrême pour rester attentif aux détails du jeu et aux actions de l’adversaire.

Rapidité de Réflexion :

Les joueurs doivent prendre des décisions éclairées et rapides, à la fois aux échecs et pendant les rounds de boxe.

Résilience Émotionnelle :

Les participants doivent gérer la pression de la compétition et être capables de se remettre rapidement d’une défaite éventuelle pour continuer à performer.

Gestion du Temps :

La gestion du temps est cruciale aux échecs, et les joueurs doivent répartir judicieusement leur temps entre les mouvements d’échecs et les rounds de boxe.

En somme, le chessboxing nécessite un équilibre entre une préparation physique rigoureuse et une préparation mentale approfondie. Les compétiteurs doivent développer des compétences à la fois physiques et mentales pour exceller dans les deux aspects du sport et pour faire face aux défis uniques que le chessboxing présente.

Le concept de base du chessboxing consiste en une alternance entre, rounds d’échecs et rounds de boxe.


Les participants s’affrontent dans un ring où ils disputent plusieurs rounds d’échecs et de boxe, en alternant entre les deux disciplines. Le match commence généralement par un round d’échecs, suivi d’un round de boxe, et ainsi de suite. Les règles spécifiques peuvent varier d’une organisation à l’autre, mais en général, un match se déroule sur 11 rounds au total : 6 rounds d’échecs et 5 rounds de boxe.

Les échecs testent la réflexion stratégique et la concentration des participants, tandis que la boxe évalue leur endurance physique et leur force. Cela signifie que les compétiteurs doivent non seulement être en forme sur le plan physique, mais aussi avoir une bonne maîtrise du jeu d’échecs pour réussir dans ce sport.

Les matchs de chessboxing peuvent se terminer de plusieurs manières.

Un joueur peut gagner en échecs en réalisant un échec et mat, ou bien en remportant le combat de boxe en mettant son adversaire KO, en obtenant une décision unanime des juges ou en abandonnant son adversaire.

Résumé des règles du jeu

Le chessboxing « se compose généralement de 11 tours alternés – 6 d’échecs et 5 de boxe – et chacun dure trois minutes. Une pause entre les tours dure généralement 60 secondes. Dans les 6 tours d’échecs, un seul jeu est joué avec chaque joueur limité à un contrôle de temps de 9 minutes sans incrément. Le vainqueur est déterminé par:

    • échec et mat,
    • démission,
    • KO
    • disqualification par l’arbitre.

Dans le cas où aucun joueur ne gagne au règlement, celui qui est devant en boxe les points gagnent.

Les compétitrices féminines et le chessboxing

Bien que le sport puisse sembler avoir une connotation masculine en raison de la présence de la boxe, il n’y a généralement aucune restriction de genre en ce qui concerne la participation au chessboxing.

Toutefois, le nombre de femmes pratiquant le chessboxing reste moins élevé que celui des hommes. Ce qui pourrait s’attribuer à divers facteurs. Notamment les stéréotypes de genre associés à la boxe et au jeu d’échecs, ainsi qu’à la relative nouveauté de ce sport. Cependant, de nombreuses organisations et communautés travaillent pour encourager davantage de femmes à s’impliquer dans le chessboxing en créant des environnements inclusifs et en organisant des compétitions féminines.

Comme pour de nombreux autres sports, il est important de promouvoir l’égalité des genres.

De plus, il faut donner aux femmes la possibilité de participer pleinement et de manière égale au chessboxing si elles le souhaitent.

Pour info, Lara Armas, 31 ans, a décrocher la médaille d’or aux championnats du monde de chessboxing à Antalaya.

Les compétitions féminines de chessboxing ont lieu dans différents pays où le sport est pratiqué et organisé. Cependant, il est important de noter que le chessboxing, bien que fascinant, reste un sport relativement peu répandu et ses compétitions, qu’elles soient féminines ou masculines, ne sont pas aussi courantes que celles des sports plus traditionnels.

Les endroits où vous pourriez trouver des compétitions féminines de chessboxing incluent :

  1. Europe : Le chessboxing est plus populaire en Europe, notamment aux Pays-Bas, en Allemagne, en Angleterre et en Russie. Des compétitions féminines sont parfois organisées en parallèle avec les compétitions masculines.
  2. États-Unis : Bien que moins répandu, le chessboxing commence à gagner en popularité aux États-Unis, et il est possible d’y trouver des événements féminins.
  3. Autres pays : Des compétitions de chessboxing peuvent également avoir lieu dans d’autres pays où le sport est adopté, même si elles peuvent être moins fréquentes.

Auteur/Autrice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici