Athlètes féminines les mieux payées en 2023, de nouveaux visages au sommet du classement

0
161

Pendant de nombreuses décennies, les étoiles du tennis féminin ont incontestablement régné en tant que figures prééminentes parmi les athlètes féminines les mieux rémunérées. Cependant, l’année 2023 se distingue comme un moment charnière où de nouvelles figures émergent, prenant la relève avec éclat.

Le trio emblématique composé de Serena Williams, Maria Sharapova et Naomi Osaka cède la place à une nouvelle génération d’athlètes féminines


L’année dernière, Serena Williams a annoncé sa retraite, tandis que Maria Sharapova a raccroché sa raquette en 2020. Quant à Naomi Osaka, elle a pris une pause bien méritée pour accueillir sa fille Shai. Cela a ouvert la voie à une nouvelle numéro 1, en la personne de Coco Gauff. En effet, cette jeune joueuse de 19 ans a émergé comme la mieux payée en 2023. Avec un revenu estimé à 22,7 millions de dollars provenant de prix en argent et de soutiens.

Gauff a marqué l’histoire en remportant son premier Grand Chelem à l’US Open, déclenchant des bonus lucratifs de partenaires tels que New Balance et Head. Cette performance remarquable a propulsé la joueuse américaine au sommet du classement, dépassant Iga Świątek et Eileen Gu.

Le classement des athlètes féminines les mieux payées en 2023 est dominé par les joueuses de tennis.

Le football et le ski suivent avec deux représentantes chacun, tandis que le golf (Nelly Korda) et la gymnastique (Simone Biles) complètent le tableau. Les six premières athlètes représentent fièrement neuf nations différentes, illustrant la diversité croissante dans le monde du sport féminin.

Le tennis, avec son engagement envers l’égalité des récompenses entre les sexes, explique en grande partie la prédominance du sport sur la liste Forbes des athlètes féminines les mieux payées. Cependant, la diversité s’est accrue au fil des ans, avec neuf joueuses de tennis parmi les dix premières en 2020, comparé à l’édition 2023.

L’année précédente, la Polonaise Iga Swiatek s’affichait en tête du classement avec près de 24 millions de dollars de revenus.


En 2023, la skieuse sino-américaine Eileen Gu et la joueuse de tennis Coco Gauff la suivent de près, toutes deux dépassant les 20 millions de dollars en revenus. Malgré une blessure qui a limité ses performances, Eileen Gu a prospéré grâce à des accords lucratifs avec des grandes marques. Par exemple, telles que Mengniu Dairy, Anta en Chine, ainsi que Louis Vuitton et Victoria’s Secret dans le monde occidental.

Coco Gauff, quant à elle, a connu un succès financier considérable en dehors du terrain, devenant l’ambassadrice de marques telles que Baker Tilly, Bose et UPS, tout en prêtant son image à Marvel.

L’écart entre les performances sur le terrain et les revenus en dehors du terrain a également marqué d’autres joueuses de tennis. En particulier, affectées par des blessures, des pauses maternité et une retraite partielle, notamment Venus Williams, Naomi Osaka et Emma Raducanu.

La gymnaste Simone Biles parmi les athlètes féminines les mieux payées en 2023


Biles a récemment pris la 16e place après avoir été en tête en 2022 et 2021. Des noms tels que le golfeur sud-coréen Jin Young Ko et la joueuse de badminton indienne PV Sindhu, présents en 2021, font partie des anciens inscrits hors du monde du tennis.

En résumé, l’année 2023 marque une ère de changement dans le paysage des athlètes féminines les mieux payées, avec de jeunes talents émergents et une diversité croissante dans les disciplines sportives représentées. L’influence des partenariats hors du terrain devient de plus en plus apparente, soulignant l’importance croissante du marketing personnel dans le succès financier des athlètes féminines.

Auteur/Autrice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici