Angelina Favario, seule femme du championnat de France de Formule 1

Au regard des différents débats où chacun se déchire sur la question de la parité et de l’égalité des sexes dans divers domaines, qu’ils soient professionnels ou sportifs, la présence d’Angelina Favario au prochain championnat de France de Formule 1 modifie certaines perspectives jusque là considérées comme acquises. Pour la première fois depuis la création du championnat de France de Formule 1, une femme participera à la course.

Le premier championnat de France de Formule 1 de Angelina Favario

Angelina Favario, savoyarde, rêve depuis son plus jeune âge de participer à un championnat de France de Formule 1 et pourquoi pas même un championnat du monde. À 18 ans seulement, déjà pilote aguerrie, Angelina Favario s’en va concurrencer les autres pilotes français qui, jusqu’à présent, avaient toujours été habitués à concourir entre hommes.

Très jeune et pourtant déjà très expérimentée en matière de course automobile, Angelina Favario s’est préparée durant toute sa vie à participer un jour au championnat de France de Formule 4. Sa passion pour ce sport mécanique de haute intensité sera alors pour elle l’occasion d’accomplir un deuxième rêve après avoir accompli celui de participer à la course : la remporter en ravissant la toute première place sur le podium.

Le championnat de France de Formule 1 n’est plus réservé qu’aux hommes

La question de la présence des femmes dans un sport automobile ne s’était jusque là que très peu posée. La discipline, en règle générale, intéressait les hommes en priorité. Tant et si bien qu’à force de ne voir participer que des hommes durant des décennies, chacun avait admis qu’il s’agissait d’un sport réservé aux hommes.

Pourtant, il n’en est rien. Les caractéristiques physiques requises pour participer à une compétition de Formule 1 supposent de l’adresse et du sang-froid en plus d’un bon cardio, ce dont sont autant capables les hommes que les femmes. À ce titre, Angelina Favario, passionnée de Formule 1, était tout à fait habilitée à participer au championnat de France car étant parfaitement à même de rivaliser avec un chauffeur masculin.

La Formule 1, contrairement à d’autres disciplines sportives, peut être une discipline unisexe car reposant en priorité sur le véhicule et l’aptitude de conducteur de celui ou celle se trouvant au volant. Une femme y a alors aussi bien sa place que n’importe quel homme.

En participant au championnat de France de Formule 1, Angelina Favario créera-elle des vocations ?

YFOOD - SHAKE TON REPAS - BERRY

Si les femmes sont moins intéressées par les sports automobiles tels que la Formule 1, peut-être que celles-ci se passionneront pour le prochain championnat de France dès lors où Angelina Favario y participera.

En accomplissant son rêve de participer au championnat de France de Formule 1, Angelina Favario pourra de la sorte susciter des vocations inspirées par son exemple de conductrice. L’engouement suscité par sa participation, déjà, fait couler de l’encre. Si en plus elle venait à remporter le championnat de France, alors, Angelina Favario donnerait un nouvel essor à la Formule 1 en incitant ainsi davantage de femmes à s’intéresser aux sports automobiles.

Brooks Running (EU)

Recevez notre Newsletter!

Suivez-nous!

Inscrivez votre boite mail au sport. Suivez les conseils de spécialistes du secteur, changez votre vie dès aujourd'hui !

femmes-sportives-formation-yoga

Derniers Articles

Articles Connexes