DerniĂšre ligne droite avant les JO de 2024

0
229
DerniĂšre ligne droite avant les JO de 2024

Deux Ă©vĂšnements sportifs de grande envergure vont se dĂ©rouler en France en 2024.  Il s’agit des Jeux Olympiques et Paralympiques. Suscitant une forte mobilisation du MEAE ou ministĂšre de l’Europe et des Affaires Ă©trangĂšres, les JO de 2024 et paralympiques vont se dĂ©rouler respectivement du 26 juillet au 11 aoĂ»t 2024 et du 28 aoĂ»t au 8 septembre 2024.

Les préparatifs battent leur plein pour les JO de 2024

Le prĂ©sident de Paris 2024, Tony Estanguet, est enthousiaste quant Ă  la tenue des Jeux paralympiques et des JO de 2024. « On se projette avec envie et enthousiasme. Notre ambition n’a jamais dĂ©viĂ© : organiser des Jeux qui nous ressemblent, des Jeux « à la française’ », des Jeux spectaculaires. On a tous les atouts pour ĂȘtre particuliĂšrement sereins » at-il dĂ©clarĂ©.

Cet ancien kayakiste mise sur la persĂ©vĂ©rance pour faire de ces deux Ă©vĂšnements un succĂšs.  « Comptez sur moi pour ne rien lĂącher avant d’avoir franchi la ligne » a-t-il ajoutĂ©.

Les billets 

Concernant les billets, l’engouement pour les JO de 2024 est inĂ©dit puisque 7,6 millions de billets ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© vendus. En quelques heures, les 400 000 billets supplĂ©mentaires se sont dĂ©jĂ  Ă©coulĂ©s selon le CoJoP. La billetterie paralympique ne connaĂźt cependant pas encore le mĂȘme succĂšs puisque 800 000 billets ont Ă©tĂ© vendus jusqu’à maintenant et les acheteurs sont composĂ©s en majoritĂ© d’acteurs publics.

Les infrastructures 

Le CoJop ou ComitĂ© d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques veille sur le bon dĂ©roulement des prĂ©paratifs. CĂŽtĂ© infrastructures, les travaux sont assurĂ©s par la Solideo. L’entreprise a affirmĂ© que 84% des chantiers seront dĂ©jĂ  achevĂ©s le 31 dĂ©cembre 2023. Pour cette nouvelle Ă©dition des Jeux Olympiques, Tony Estanguet veille Ă  ce que l’ensemble des infrastructures soient livrĂ©s avant les Jeux pour garantir le moins d’accidents possibles sur les chantiers.

Lire aussi : Les athlÚtes transgenres dans le sport féminin

La sécurité

 Il ne faut pas oublier la sĂ©curitĂ© qui est un Ă©lĂ©ment majeur dans de tels Ă©vĂšnements.  Le patron des Jeux Tony Estanguet affirme que 70 % des besoins sont couverts et qu’une derniĂšre vague d’appel d’offres a Ă©tĂ© lancĂ©e pour combler les 30% qui manquent.

Le transport 

Enfin, pour le transport, si celui des accrĂ©ditĂ©s est dĂ©jĂ  fixĂ©, celui du public reste encore un sujet de rĂ©flexion. A noter que 878 compĂ©titions sont Ă  organiser dans le cadre de ces deux Ă©vĂšnements et les plans de transports permettent de rĂ©guler le flux des personnes. Encore une fois, Tony Estanguet ne s’inquiĂšte pas et assure que tout sera prĂȘt sur le plan transport avant la tenue des Jeux.

Pour garantir la rĂ©ussite du projet, des Ă©preuves tests ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©es en 2023 et un test de la cĂ©rĂ©monie d’ouverture a aussi Ă©tĂ© effectuĂ©.

Le budget 

En ce qui concerne le budget pour l’organisation des jeux paralympiques et des JO de 2024, il y a une revalorisation avec l’ajout de 17 millions d’euros de plus, ce qui fait 4,297 milliards d’euros au total. Un tiers de ce montant est composĂ© par les revenus de partenariats privĂ©s, soit 1,2 milliards d’euros issus des sponsorings. Au cours de l’annĂ©e 2023, 36 entreprises se sont jointes petit Ă  petit Ă  Paris 2024, ce qui fait aujourd’hui 58 entreprises partenaires.

Auteur/Autrice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici