Ces femmes athlètes qui ont marqué l’histoire des JO

0
495
Les femmes athlètes qui ont marqué son histoire

Autrefois, les femmes athlètes n’avaient pas le droit de participer aux Jeux olympiques. Ce n’est qu’en 1912 qu’il y avait des femmes athlètes participantes aux JO. Cependant, à cette époque, elles ne pouvaient participer qu’au golf et au tennis.

Ce n’est qu’au XXe siècle que cela a changé. En 2007, la charte olympique a reçu certaines modifications avantageant la gente féminine. Notamment en rendant obligatoire la présence des femmes dans toutes les disciplines sportives du JO. Sans plus tarder, découvrez ci-après ces femmes athlètes qui ont marqué l’histoire des Jeux olympiques.


Charlotte Cooper : Première médaille d’or olympique au tennis

Charlotte Cooper fait partie des femmes athlètes qui ont participé aux JO de Paris 1900. Elle a obtenu le simple dames à cette époque. Elle est ensuite la première femme à obtenir la médaille d’or olympique en finale simple dames en juillet 1900 après avoir battu la française Hélène Prévost.

Margaret Abbott : La première femme à avoir obtenu une médaille d’or olympique au golf!

Margaret Abbott est une américaine experte en golf. Elle est d’ailleurs la première femme à avoir remporté une médaille d’or olympique dans cette discipline en 1900.

Elle ne savait pas que l’épreuve qu’elle a remportée avait un caractère olympique.

Même ses enfants l’ignoraient après son décès. C’est l’historienne Paula Welch qui a prouvé que le tournoi de Compiègne où elle a été médaillée d’or était bien un programme olympique.

Marjorie Gestring : Première médaillée d’or en natation

Marjorie Gestring est une plongeuse américaine née en 1922. Elle fait partie des femmes athlètes les plus jeunes qui ont été médaillées.

Le record d’âge revient à Dimitrios Loundras qui a été médaillée à l’âge de 10 ans, mais le record en titre revient à Marjorie Gestring qui est la plus jeune à remporter un titre olympique. Elle obtient une médaille d’or en natation en 1926, lors des JO de Berlin, à l’âge de 13 ans.

Giuliana Minuzzo : La première femme à prononcer le serment olympique

Le serment olympique est prononcé soit par un entraîneur, soit par un arbitre, soit par un athlète. Ainsi, il a pour but de s’assurer que les athlètes respectent bien les règles des jeux olympiques. Vitro Boin, a prononcé ce serment pour la première fois en 1920 à Anvers.

C’étaient toujours des hommes qui le récitaient jusqu’en 1956. Cette année-là, Giuliana MInuzzo fut la première femme ayant récité ce serment dans le cadre des JO d’hiver à Cortina d’Ampezzo. Depuis, elle fait partie des femmes athlètes qui ont marqué l’histoire des JO.


Norma Enriqueta : La première femme à brandir la torche olympique

Norma Enriqueta fait aussi partie des femmes athlètes qui ont marqué l’histoire des JO. Elle est la première femme qui a brandi la torche olympique.

Elle a allumé la vasque olympique en tant que dernière relayeuse dans le cadre de la cérémonie d’ouverture des JO en 1968. Côté sport, cette année-là, elle a participé au 80 mètres haies, au relais 4 x 100 mètres et au 400 mètres.

Auteur/Autrice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici